couleurs de l'orgue français
site perso





accueil


concerts


disques

photos

liens


arp


bienvenue


Yves-G. Préfontaine

orgue du Grand Séminaire
Yves-G. Préfontaine a étudié au Conservatoire de Musique de Montréal dans les classes de Bernard Lagacé (orgue), Mireille Lagacé et Scott Ross (clavecin). Il a obtenu des premiers prix dans chacune de ces disciplines et a eu l'occasion de perfectionner à Amsterdam son apprentissage du clavecin avec Gustav Leonhardt. Il a également obtenu des premières places aux concours local et national du Royal Canadian College of Organists. Très actif sur la scène montréalaise, Yve-G. Préfontaine a joué pour la plupart des organismes de promotion de l'orgue et festivals au Québec, en Ontario, en Alberta, au Nouveau-Brunswick, de même qu'aux États-Unis, en Belgique, en Allemagne et en France où il se produit régulièrement. Mentionnons entre autres les tribunes de Notre-Dame de Paris, de la Primatiale de Lyon, de la cathédrale de Nîmes, de St-Rémy-de-Provence et les orgues historiques de Souvigny, de St-Maximin-de-Provence, St-Guilhelm-le-Désert, Forcalquier, etc. Sollicité tant à l'orgue qu'au clavecin, il a eu l'occasion de se joindre à quelques-unes des plus prestigieuses formations québécoises. Réputé pour ses interprétations convaincantes, dynamiques, originales et sensibles du répertoire français classique, il aborde également avec bonheur les œuvres romantiques et modernes.
     Parmi ses réalisations les plus spectaculaires, il convient de mentionner la présentation en douze récitals forts prisés, de la totalité des œuvres pour clavier de François Couperin. Il aura eu également l'occasion de présenter au public montréalais les œuvres de Jean-Henry d'Anglebert et de Jean-Philippe Rameau. Recherchiste et animateur à la chaîne culturelle de Radio-Canada de même qu'au réseau Télé-Média, pendant quelques années, il met sur pied en 1984, le département de Musique du Cégep Marie-Victorin de Montréal. Après l'avoir dirigé pendant dix ans, il y enseigna jusqu'en 2011. Il est titulaire, depuis l'installation du grand orgue Casavant, de l'instrument du Sanctuaire Marie-Reine-des-Cœurs conjointement, pendant plusieurs années, avec Bernard Lagacé. Il assume également depuis 1994 les postes de maître de chapelle et titulaire du grand orgue classique français Guilbault-Thérien du Grand Séminaire de Montréal. Il y organise chaque année les dimanches d'octobre, le Festival des Couleurs de l'Orgue français. Yves-G. Préfontaine fut président des Amis de l'Orgue de Montréal jusqu'en 2009.
« Un grand organiste, un grand musicien » La Presse
« Un art admirable de toucher et l'orgue et le clavecin » Le Devoir


Festival des couleurs de l'orgue français

Chapelle du Grand Séminaire de Montréal
2065 rue Sherbrooke Ouest
Octobre 2014
20e Saison
15h

le 5 octobre : Louise Fortin-Bouchard
le 12 octobre : Pier Damiano Peretti
le 19 octobre : Jean-Paul Serra
le 26 octobre : Yves-G. Préfontaine

26 octobre




Le Festival des Couleurs de l'orgue français
a vu le jour en octobre 1995. L'idée m'en est venue peu de temps après ma nomination à titre de maître de chapelle et d'organiste titulaire du grand orgue français conçu et réalisé par la firme Guilbault-Thérien quelques années auparavant. L' instrument en soi justifiait autour de lui, me semblait-il, une activité de récital; le lieu exceptionnel dans lequel il sonne venait renforcer cetteFestival des couleurs de l'orgue français idée. La formidable acoustique de la chapelle du Grand Séminaire de Montréal sert admirablement les timbres bien caractéristiques de l'orgue classique français : une batterie d'anches (trompettes, clairons, bombarde, cromorne et hautbois) extrêmement présente, trois cornets « savoureux », plus un jeu de tierce au positif et au grand orgue, des cymbales, mixtures et fournitures brillantes à souhait, bien appuyées par des principaux chantants et généreux et tout l'assortiment des flûtes (dans les deux cas en 16',8',4' et 2').
    Comme les habitués du Festival le constatent année après année, le répertoire représente une somme impressionnante de pièces essentiellement réparties en hymnes, Magnificats, messes et noëls qu'un très grand nombre de compositeurs français nous ont laissées sur près de deux cents ans; surtout au Grand Siècle. Sans parler de cette somme redécouverte il y a maintenant plus de vingt ans et qu'on appelle désormais le Livre d'Orgue de Montréal. Je tenais à faire connaître toute cette musique merveilleuse, souvent négligée au profit d'œuvres d'autres pays et d'autres époques.
    À cause de son tempérament et des sonorités qui lui sont propres, l'instrument ne se prête pas à tous les répertoires. Cependant en parcourant la liste des pièces qui ont été présentées au cours des ans, force nous est de constater que nous ne sommes pas près d'épuiser le matériel musical disponible et parfaitement compatible avec l'esthétique française du XVIIIe siècle.
Yves-G. Préfontaine


Archives

Le Festival des couleurs de l'orgue français
existe depuis 1995.  Pour avoir une idée de son bilan,
cliquez ici pour avoir le répertoire des
Oeuvres
et ici pour connaître le nom des
Interprètes
Quant à l'orgue du Grand Séminaire, vous trouverez ici sa
Composition de l 'orgue




Vue de la nef de la chapelle
Vue de la nef de la chapelle ©Photographex

page suivante


bas de page




bas de page